La poule d’eau (Gallinule)

parc-nord-ulis-poules-eau

Les poules d’eau montent-elles dans les arbres ? Migrent-elles en hiver ? Est-ce le mâle ou la femelle qui couve les oeufs ?

J’ai la chance d’habiter proche d’une étendue d’eau, et mon plus grand plaisir le matin en ouvrant les volets, c’est d’entendre le cri des poules d’eau, et le bruissement de l’eau lorsque’elle nage puis de voir l’envol des oies Bernaches.

Comment reconnaît-on la poule d’eau ?

Tout d’abord, je dirai à son cri perçant et très reconnaissable.

Son cri est composé de notes rauques et étouffées pouvant devenir plus stridentes à certains moments. En cas de danger, cet oiseau pousse des cris brefs et perçants.

C’est un oiseau aquatique de taille moyenne, ressemblant à un canard de petite taille. Plus petite et plus noire que la Foulque macroule, la Poule d’eau a de longues pattes et de longs doigts jaune verdâtre non palmés. Le bec et la plaque frontale sont rouge vif avec des extrémités jaunes, brun verdâtre chez les juvéniles au plumage brunâtre. Son plumage est foncé, allant des tons brun sépia sur le dessus au noir pourpre dans le bas, le tout étant divisé par une ligne blanche brisée allant de l’épaule à la queue. Elle porte une tache blanche distinctive au croupion qui est plus visible lorsque l’oiseau est hors de l’eau.

Les poules d’eau montent-elles dans les arbres ?

La Poule d’eau cherche sa nourriture en plongeant sous l’eau ou en basculant le corps à la verticale dans l’eau, laissant apparaître la couleur blanche de ses rectrices caudales. Très farouche, elle se cache à la moindre alerte dans les herbes et buissons bordant les rives. Dérangée, elle court très vite. On la voit souvent marcher dans l’herbe ; très agile, elle est également capable de monter sur les arbres pour reposer. Elle hoche la queue en nageant ou en marchant. Pour défendre leur territoire, les poules d’eau se livrent à des joutes de coups de pattes et il arrive même qu’un doigt soit cassé.

Où peut-on voir des poules d’eau ?

Très fréquentes en bordure des cours d’eau calmes ou sur les rives des plans d’eau, également au bord de petites mares, des étangs ou de ruisseaux dans les villes et les villages.
Les Poules d’eau s’observent le plus souvent dans les jardins proches de mares ou d’étangs, entourés d’herbes hautes et humides, où les oiseaux peuvent se nourrir. Elles se rendent également dans les jardins lors d’hivers rudes si leurs sources de nourriture habituelles sont recouvertes de glace. Elles se reproduisent sur ou près de l’eau, en particulier dans des nids de roseaux ou près d’une mare où la végétation lui permet de se cacher. Elles construisent des nids flottants. Ne couvent quasiment jamais dans un jardin. Les jeunes de la première nichée restent avec leurs parents et les aident à nourrir les petits de la nichée suivante.

Pondent-elles beaucoup d’oeuf ? Est-ce le mâle ou la femelle qui couve les oeufs ?

Période de nidification : avril à août.
Nombre de couvaisons : Deux à trois couvées.
Nombre d’œufs : 5 à 8 œufs à taches foncées.
Incubation : 21 à 22 jours (mâle et femelle).

Nid : Le nid, formé de branchettes, de roseaux secs et garni de plantes plus fines, est placé dans la végétation riveraine, mais aussi dans une haie, sur un arbre, etc. Le mâle collecte les matériaux et la femelle construit, Si le niveau de l’eau monte pendant l’incubation, les oiseaux surélèvent le nid.

Type de nichoir : Nichoir-boîte destinée aux canards ou mini-île.
Envol : 40 à 50 jours.
Emancipation :
Plumage juvénile : 4 à 9 mois.
Première nidification : un an.
La femelle pond en général de 6 à 8 œufs au rythme de un par jour. Ovales, brillants, de couleur crème, tachetés et ponctués de brun, de pourpre et de noir, ils pèsent chacun 25 g et mesurent en moyenne 43 × 31 mm. La couvaison commence avec la ponte du dernier œuf, dure 3 semaines et est assurée en alternance par le mâle et la femelle. L’éclosion de tous les œufs est presque simultanée, et ne dure que quelques heures à peine.

Durant les 4 premières semaines de leur vie, les oisillons sont dépendants de leurs parents qui les nourrissent et leur apprennent à reconnaître les aliments comestibles. Les petits deviennent réellement indépendant à l’age de 80 jours.

Les poules d’eau migrent elles en hiver ?

Oiseau généralement sédentaire ; migrateur en cas d’hiver très rigoureux.

C’est un oiseau qui craint le gel car ce dernier limite sa possibilité de trouver de la nourriture dans les plans d’eau et leurs alentours. S’ils sont figés par la glace, la poule d’eau migre vers des régions plus clémentes, sinon, cet oiseau ne se déplace pas tant qu’il peut s’alimenter.

Que mange la poule d’eau ?

Nourriture essentiellement végétale (plantes aquatiques, graines, petits fruits, herbe), même si les vers de terre, les alevins, les limaces et les escargots figurent parfois au menu.

Zoologie :

Nom scientifique : Gallinula chloropus

Famille : rallidés

Taille : 32 à 35 cm

Poids : Mâle 250 à 400 gr, femelle 260 à 370 grammes

Âge maximum : 15 ans

Habitat : Zone humide

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s